Est-ce que le VPN gratuit est sûr ? Le côté sombre des VPN gratuits

Pour les non-initiés, un VPN (Virtual Private Network) est simplement un ensemble d’ordinateurs connectés ensemble et reliés à Internet. Les VPN offrent plusieurs types d’utilisation. Les sociétés les utilisent pour permettre aux employés de travailler à distance et transférer en toute sécurité des données entre autre. Le commun des mortels y a recourt pour l’anonymat, le masquage de leur identité, le déblocage du contenu d’un pays précis et l’ajout de couches de sécurité entre eux et le vaste web.

Certes, le VPN vaut plus que ça, mais pour les personnes normales qui se soucient de la sécurité, le VPN est une option facile pour crypter leur activité en ligne.

Les serveurs Proxy coutent cher

Il y a un dicton pertinent qui dit « les serveurs proxy ne tombent pas du ciel ». Bien sûr que non, ils se trouvent souvent dans le cloud.

Malgré le fait que l’utilisateur lambda n’a pas la même perspective, Un VPN actif signifie la mise en place de serveurs (très puissants, toujours en ligne, ordinateurs connectés), l’emploi de personnes pour leur maintenance, et leur mise ne marche pour lire les logiciels qui vous permettent de router votre connexion. Selon l’usage que vous faites du VPN, un large volume de bande passante est sollicité. On peut dire que faire tourner un VPN n’est de tous repos.

Le coût de la gratuité est la perte de la confidentialité

Quand vous ne payez pas en billets de banque, vous payez souvent avec vos informations privées en compromettant directement votre confidentialité. Ce qui est ironique, car beaucoup d’entre nous utilisent les VPN pour plus d’anonymat sur le web.

Il est clair que beaucoup de compagnies dont notamment Facebook et Google veulent vos informations – votre adresse, votre âge, votre sexe, vos centres d’intérêts pour qu’ils vendent ces données aux sociétés de pubs qui de leur côté, vous serviront des publicités super ciblées dans l’espoir que vous cliquiez dessus et acheter quelque chose.

Les hôtes VPN complètement gratuits n’inspirent pas confiance

Plusieurs sociétés offrent gratuitement leurs services pour créer une large base d’utilisateurs pour la monétiser ultérieurement. Ces sociétés survivent très souvent grâce aux investissements. Certaines d’entre elles fournissent une formule gratuite qui plait à la plupart des clients et facturent les professionnels en espérant que cela couvrira également les frais des utilisateurs gratuits.

Si une société ne fonctionne pas de l’une des manières ci-dessus, et qu’elle continue à offrir un service totalement gratuit, c’est que quelque chose est en train de se passer dans les coulisses (ça ne concerne pas uniquement les services VPN ou les utilités mentionnés précédemment).

Si vous utilisez un VPN, c’est pour masquer votre vraie identité. Vous ne souhaitez probablement pas que des trackers de chez Google ou Facebook savent tout le temps ce que vous faites. OU vous l’utilisez pour débloquer des vidéos YouTube bloquées. Peu importe.

Mais quand vous utilisez des services VPN gratuits, ils collectent toutes ces informations personnelles. Cela est sans doute pire car les services VPN gratuits peuvent faire toute sorte de choses folles pour avoir l’argent que vous ne leur avez pas payé. Ils Peuvent injecter des publicités qui n’étaient pas là avant, vendre vos données personnelles à des partenaires malicieux comme nous l’avons vu dernièrement ou convertir votre ordinateur en un botnet.

Avertissement : Hola, un service VPN gratuit largement utilisé par plus de 47 millions de personnes à travers le monde s’est révélé en train de convertir les ordinateurs des utilisateurs en serveurs proxy miniatures. Disons que je suis un utilisateur Hola en Inde, et vous un utilisateur Hola aux Etats-Unis. Quand je passer sur un proxy US pour un site web, mon trafic peut être routé juste de votre connexion internet et vice-versa. Ce n’est pas tout, Hola a même été découverte en train de vendre cette bande passante. Pensez-y, quelque dont vous n’avez aucune idée va sur le net fait des choses et c’est VOS informations qui sont archivées.

Quid de Tor ?

Tor ressemble en quelque sorte au VPN mais pas tout à fait. En utilisant TOR, vous masquez votre réelle adresse IP et vos informations personnelles en routant votre trafic à travers différents emplacement de serveurs gérés par des volontaires de Tor à travers le monde. Tor est gratuit et il n’y a pas d’entité qui mène le bal.

Cependant Tor n’est pas simple. Vous avez besoin d’un navigateur spécial et vu que Tor route votre trafic via le web, c’est lent. En plus, certains opérateurs bloquent activement l’accès à Tor. Mais si vous cherchez à masquer votre accès internet gratuitement sans pour autant vous soucier du temps d’attente supplémentaire, Tor pourrait être votre solution. Mais pour beaucoup d’entre nous ce n’est pas la solution idéale.

Ce qu’il faut rechercher en choisissant un VPN

En recherchant un fournisseur VPN, vous devez vous assurer que le fournisseur ne garde aucun historique de votre activité. S’il n’y a pas d’historique, il n’y aura probablement pas de portes dérobée du gouvernement. Il est aussi mieux que le fournisseur utilise des serveurs DNS et qu’ils soient physiquement proches de leurs bureaux. Certains VPN vous permettront l’accès aux torrents, d’autres non.

Pour savoir plus sur les détails à vérifier chez un fournisseur de service VPN, consultez la liste: Meilleur VPN.

Quel service VPN devez-vous utiliser ?

Vous avez toujours besoin de VPN. Cette vidéo de Comedy Central géo-bloquée ne va pas s’ouvrir d’elle-même. Si vous êtes un grand consommateur VPN – vous l’utilisez pour le travail ou vous allez utiliser plus de 2 GB par mois, vous devez investir dans un service VPN payant. Ils coûtent entre 2.49$ et 4.99$ par mois. Et les services VPN ne se limitent pas uniquement à votre PC. Avec un abonnement mensuel, vous pouvez utiliser VPN sur les appareils Android et iOS aussi.

Si vous avez besoin des services VPN uniquement de manière occasionnelle, utilisez une offre gratuite d’un service qui a également une offre payante. TunnelBear a une offre gratuite de 500 MB par mois. Ils fournissent actuellement une extension Chrome très utile qui rend le processus de connexion au VPN super facile. Si vous dépassez la limite, souscrivez à l’offre payant de 4.99$ par mois. Au cas où vous souhaitez utiliser VPN pendant vos déplacements à l’étranger, ils ont une offre mobile de 2.99$ seulement.

Lire la suite:
Avis sur ExpressVPN
Avis sur VyprVPN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *